[Restaurant] Suppli Factory

Après 9 mois d’activité sur le blog, nous vous proposons de découvrir notre nouvelle catégorie sur les restaurants et cafés locaux.

Gros coup de cœur pour ce nouvel établissement qui a ouvert ses portes il y  a un an: j’ai nommé le Suppli Factory. Il s’agit d’un fast-food tenu par deux passionnés de cuisine, François et Valentin, qui vous proposent deux plats d’origine romaine (les supplis) et sicilienne (les arancinis). 

suppli

Supplis, arancinis… Kézako ?

Alors c’est plutôt simple: des boules de riz moelleux entourées de chapelure croustillante.

IMG_2094      IMG_2095

Le suppli c’est une recette unique (et délicieuse) à base de riz tomaté, émincé d’oignons et de carottes avec du basilic et cœur fondant de VRAIE mozzarella, la Di Buffala.

Quand aux arancinis, le riz (nature) renferme un coeur gourmand déclinable à l’infini ! Vous retrouverez les quatre recettes permanentes: le Potager (légumes de saison), le Fermier (jambon blanc supérieur, béchamel au gruyère et fourme d’Ambert), le Boeuf braisé (Joue de bœuf braisée, compotée d’oignons, tomates confites et comté AOP) et le New Dehli (Filet de poulet, sauce au curry, tagliatelles de carottes, pommes et abricots secs). Et la recette hebdomadaire pour varier les plaisirs. Cette semaine c’était carbonara aux deux fromages! Vous la voyez la bave sur mon menton ?

Et je vous ai parlé de leur tiramisu pommes/spéculoos? De leur riz au lait au caramel de beurre salé ? Ou de leur gaspacho maison ? Non ? Je crois qu’une dégustation vaut mieux que mille mots, alors vous serez obligés d’aller goûter! 

En plus, tout est frais et fait maison, des entrées aux dessert ! Alléchant, non ? 

Au Suppli ils ont tout compris.

suppli valentin et francois
Valentin à gauche sur le triporteur, et François à droite.

 

 

La première chose qui nous séduit (avant nos papilles et notre estomac), c’est l’accueil ! Que la salle soit vide ou pleine, nous sommes reçues avec le sourire et des conseils avisés. On a pas peur de déranger avec nos questions parce que c’est la première fois qu’on vient et qu’on a pas trop compris le principe… La salle est petite (et donc vite remplie) mais l’été on peut profiter de la terrasse, et si on ne peut pas déguster sur place tanpis, le Suppli Factory ça marche aussi à emporter ou en livraison.

 

 

 

Ce qu’on a trouvé sympa aussi c’est la déco, mi-moderne mi-vintage avec ses couleurs orangées, du bois brut et surtout changeante! Chaque mois un nouvel artiste est à l’honneur: photographie, sculpture, céramique, peinture, dessin… De belles découvertes à chaque fois.

suppli papier maché  IMG_5117  suppli dessin

Et parce qu’ouvrir un Fast-Good qui propose des produits frais et originaux ne suffisait pas, François et Valentin ont pensé aux intolérants coeliaques et offrent la possibilité du sans gluten. C’est important de le noter, parce que ce n’est pas partout.

Ils pensent aussi aux petites bourses parce que honnêtement le rapport qualité-prix est imbattable. Les formules s’adaptent à votre faim: de la Classique à 7€ (1 arancini ou 2 supplis + 1 entrée ou 1 dessert) à la Complète à 11€ (1 entrée + 1 suppli + 1 arancini ou 2 suppli + 1 dessert), vous trouverez forcément votre bonheur. La carte propose également des burgers et des salades, toujours faits maison et toujours aussi bons !

Pas étonnant que ce restaurant rencontre un tel succès ! En un an d’existence, les deux gérants ont du s’adapter aux besoins d’une clientèle qui a très rapidement répondu présent: ils ont ouvert leur service de livraison en triporteur (centre ville uniquement), le service de traiteur, embauché une puis deux salariés et un apprenti pâtissier viendra compléter l’équipe d’ici le mois prochain. Tout ce qu’on leur souhaite c’est qu’ils continuent sur leur lancée, parce que secrètement on espère voir des Suppli Factory poussés un peu partout… 😀

Cerise sur le gâteau

Le Suppli Factory nous accueillera en octobre pour notre premier Tricothé Solidaire ! Toutes les infos bientôt.

IMG_5115
Pour finir on vous laisse avec Valentin 😉

Comment t’es-tu destiné à la cuisine ?

J’ai un grand-père qu’était pâtissier et un papa cuisinier, du coup j’ai toujours baigné dans la restauration. C’était le seul truc que je pouvais faire 3h sans que cela m’emmerde! Je me suis donc dit que la restauration c’est fait pour moi, et je suis hyper gourmand donc voilà.

Donc tu t’es lancé dans cette formation directement ?

En fait j’ai fait une fac de psycho, période pendant laquelle j’ai surtout fait la fête! (rires) Et après j’ai fait un CAP cuisine d’un an et c’est là que j’ai rencontré mon associé actuel, François qui était mon maître d’apprentissage au Café Cult’. On est devenus collègues puis amis, et on s’est dit qu’on devait ouvrir notre truc à nous.

Comment vous est venue l’idée de faire des boulettes de riz ?

suppli fabricationOn voulait ouvrir notre fast-food à nous mais on ne voulait pas faire de burger, de pizza, de kebab… En y réfléchissant on s’est dit que les pâtes ça existe déjà, il y a plein de restaurants sur les pommes de terre mais sur le riz, à part le sushi, il n’y avait pas grand-chose. A partir de ce constat, on a commencé à chercher dans les livres (parce qu’on est de gros passionnés de cuisine on a pleins de bouquins) et on est tombé sur l’Arrancini. On s’est dit que c’était sympa ce produit, qu’il fallait tester ça. Donc on a fait une quarantaine de recettes, on a été à Rome pendant 15 jours pour voir comment ils faisaient là-bas et en revenant de ce voyage on était convaincus, il fallait ouvrir un fast-food avec l’Arancini et le Suppli.

A quoi ressemble une journée type ?

Moi j’arrive à 8h, je sors le vélo triporteur, je commence les premières préparations.

François arrive vers 9h, avec les courses. On commence les Arancinis, le matin on fait pour le midi et l’après-midi on fait pour le soir. On a la chance que ça marche bien du coup tout est vendu à chaque fois. C’est chouette.

Julie ou Anne Lise arrive pour 9h ou 9h30, elle prépare la salle pour le service. Ensuite on a un rush à 12h30 avec les livraisons et les gens qui viennent en groupe.

L’après-midi c’est plus calme et le soir à partir de 19h on a un second service jusqu’à 22h.

As-tu une anecdote à nous raconter ?

suppli ben harperUn truc qui nous a marqué, c’est Ben Harper qui est venu ici. C’était le hasard total, un truc de fou! Il se promenait dans les rue de Nantes, le soir il était en concert. Il est venu nous demander un Minute Maid, on en avait pas et il est reparti. On s’est dit « On connait ce type! »… Alors on lui a couru après pour lui demander et faire une photo. On peut dire que Ben Harper est passé là. On n’imaginait pas en ouvrant le Suppli que BEN HARPER pourrait passer.

Est-ce que depuis vous avez du Minute Maid ?

Non ! (rires) Mais par contre on a pas mal de fans de Ben Harper qui passent en demandant ce qu’il a pris, ce qu’il a fait, c’est rigolo, on discute. Un sacré coup de com’ malgré nous.

Dernière question: vous alliez le concept du fast-food et de la bonne cuisine, vous êtes un peu nos modèles ! Dans le cadre de notre projet de bistro, ce serait quoi ton conseil ?

Le vrai conseil serait de faire des choses les plus simples possibles. Ne pas partir dans des trucs improbables. Même si on a chacun sa manière de cuisiner et ses goûts. Moi j’adore la cuisine mexicaine par exemple, mais je n’ouvrirai jamais un truc mexicain à Nantes ! Faut partir sur des choses simples qui rappellent de bons souvenirs aux gens. Par exemple, nos desserts sont ultra simples: on fait des riz au lait, mais quand c’est bien fait, ça cartonne à chaque fois. Comme l’hebdomadaire par exemple (la recette hebdomadaire d’Arancini): cette semaine c’est une recette de carbonara. Les gens ça leur rappelle des souvenirs, ça leur parle tout de suite. Donc toujours rester dans des recettes faciles à faire.

Et y a-t-il eu un Arancini mexicain ?

Non mais on y travaille, on voudrait faire un Arrancini chili con carne, ça se marierait vachement bien.

Votre clientèle, c’est qui ?

Tout le monde ! On a les habitants du quartier qui viennent seuls, avec des amis, en famille (surtout le week-end), les personnes qui travaillent à côté, les étudiants, les touristes de passage dans le centre ville, des jeunes, des moins jeunes… On a beaucoup d’habitués: on sait qu’elle entreprise viendra prendre à emporter le mardi, laquelle se fait livrer le mercredi, qu’elle famille vient le samedi soir. Il y a même des personnes qui viennent tous les jours ! C’est vraiment génial.

Vous avez des clients italiens ?

Oui ! On avait la pression au début, avant de servir notre premier client italien… Mais jusque là tout le monde est content, donc nous aussi. On a parmi nos habitués une dame sicilienne, elle était là ce midi justement, et l’autre jour elle nous a commandé 30 supplis pour un repas de famille. C’est génial de voir notre cuisine appréciée par tous.

suppli gluten free

Suppli Factory

1, rue de l’Arche Sèche 44000 Nantes

02 51 17 79 28

Ouvert du lundi au samedi de 11h à 22h.

Site internet

3 thoughts on “[Restaurant] Suppli Factory

  1. J’y suis allée début septembre avec Lucille et Naëlle ! super bon ! super concept ! bravo !!!! j’y retournerais à mon prochain séjour nantais 🙂

  2. Super adresse pour les produits ET l’accueil ^^
    De passage mi juillet à la recherche d’un appartement sur Nantes, j’ai découvert cette adresse car je cherchais désespérément une alternative sans gluten facile à manger sur le pouce..ret j’ai découvert une de mes prochaines cantines une fois que je serai enfin Nantaise d’adoption ^^
    L’adresse permet de surcroît de manger sans gluten ET végétarien. Vous aurez forcément moins de choix mais c’est VRAIMENT délicieux, original et abordable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *